Cyanotype sur papier kraft, illustration tirée de Alphonse Milne Erwards, Précis d’histoire naturelle, Dix-septiène édition, 1887, G. Masson éditeur, 120 Boulevard Saint-Germain (en face de l’Ecole de médecine), Paris
Cyanotype sur papier kraft, illustration tirée de Alphonse Milne Erwards, Précis d’histoire naturelle, Dix-septiène édition, 1887, G. Masson éditeur, 120 Boulevard Saint-Germain (en face de l’Ecole de médecine), Paris

Drupe : Fruit charnu à une seule graine enfermée dans une enveloppe ligneuse (le noyau), comme la prune

David Streeter et al, Guide Delaschaux des fleurs de France et d’Europe, 2e édition, 2017, Editions Delachaux et Niestlé.

 

… les Pruniers spontanément ou cultivés en France sont des petits arbres, des arbustes ou des arbrisseaux souvent épineux à l’état sauvage, à feuilles alternes ou en fascicule alternes, caduques, pétiolées (le pétiole est parfois glanduleux, comme chez les Cerisiers), dentées, à fleurs par 1-3 (-5) sur des pédoncules courts que les fruits charnues (prunes) à 1 noyau, couverts d’une pruine glauque s’effaçant au frottement.

Pierre Lieutaghi, Le livre des Arbres, Arbustes & Arbrisseaux, Actes Sud, Edition de 2004.

Cyanotype sur papier kraft