Le 30 avril 2017, c’était la Journée Internationale de la photographie au sténopé, souvent mieux connu sous le nom de Pinhole Day.

Le matin, je déterre dans mon labo un Populist que j’avais bricolé il y a longtemps.  Je charge une pellicule. Je vise une grande sculpture moderne, du sculpteur Sato Saturo, dans un parc appelé le « Creux de l’Enfer » (à Clermont-Ferrand), tout un programme. J’ai mon trépied, ma cellule, en route.

Mon Populist pour le Pinhole Day 2017

Première déception, la structure principale de la sculpture, deux grand blocs de pierre, est entourée d’un très vilain grillage. Tant pis, je fais mes photos. Il me reste de la pellicule, je vais prendre en photo un petit bâtiment assez étonnant, en forme de tour néo-gothique qui abrite un puits au milieu des jardin. Je rentre développer ma pellicule. Ça ne m’arrive pas souvent, mais là, pellicule complétement surexposée. Je distingue quand même deux photos un peu moins noires, mais particulièrement mal cadrées. Toutes les autres sont complétement inexploitables. Ce n’était pas mon jour. J’ai quand même utilisé une des deux photos pour  la galerie 2017 du Pinhole Day.

La photo que j’ai retenu pour ma participation, le puits au milieu des jardins

Le puit, Pinhole Day 2017
Le Puits

La deuxième photo, le haut des deux blocs de pierre

Sculpture de Sato Saturo
Sculpture de Sato Saturo, parc de Creux de l’Enfer à Clermont-Ferrand