201702x800_026-S700

Nous en savons de plus en plus sur notre vaisseau « Terre », son vaisseau de ravitaillement en radiation, et sur son « alternateur » gravitationnel, la lune (ces deux derniers corps constituant ensemble le mécanisme de génération et de régénération du système d’entretien de la vie sur terre), je dois ajouter que nous serons capables d’entretenir la vie que si nous réussissons à emprisonner sur terre plus d’énergie rayonnante du soleil que nous en perdons par réfléchissement et dissipation. Nous pourrions bien sûr utiliser notre vaisseau lui-même comme carburant pour obtenir de l’énergie, mais cela ne nous laisserait pas grand avenir.

R. Buckimenster Fuller, Manuel d’instruction pour le vaisseau spatial « Terre », traduction René Pelletier et Georges Khal, Lars Müller Publisher, nouvelle édition 2010, page 85, La synergie