18-19_008-s850

Le premier chaton des bois d’hiver. Chercher ensuite sur un rameau le petit bourgeon rond avec une fine houppe rouge qui produira la noisette (fleurs femelle). Les chatons pendants tombent inutiles après la fécondation. Et voyez les attentions maternelles de la nature, le rouge est une couleur protectrice contre le froid : adaptation aux rigueurs de l’hivers finissant que ce petit feu !
Comparez la feuille du noisetier et celle du tilleul.
Les cépées de noisetiers nous fourniront des rameaux très droits et lisses pour nos arcs et leurs flèches.
Les noisetiers tombées à terre avant l’époque sont-elles bonnes ? Qui est l’auteur du petit trou noir signalant la méfait ?

Gibert Anscieau, Le familier de l’arbre, presse d’Ile de France, 1956