previous arrow
next arrow
Slider

Coins intimes entre pierres moussues ; vastes échappées ; arbres noueux convulsées, tourmentées, puissants comme des esclaves de Michel-Ange, forant, perforant le rocher ; zone de fougères mortes, chaos de blocs ; vieux ancêtres bouquets par deux, trois, quatre ; futaies, formidables cathédrales, géant abattu, plus puissant encore à terre ; vieilles souches pulvérisées, amoncellement, blocs parmi les arbres ; petites mares dans les plats de pierre …Pourquoi vouloir reconstituer ce film prodigieux ? Il vaut mieux que les images surgissent ainsi au hasard d’une si prodigieuse visison. Peut-être faudrait-il détruire toutes les photos.

Gilbert Anscieau, Le familier de l’arbre, 1956, Éditeur, Les presses d’Ile de France, page 168

Photos prises au sténopé NOPO 24, sur le sentier au pied du Puy de Dôme.